Dès la fin du 19è siècle, le développement croissant de Bruxelles a conduit au remplacement progressif des captages locaux par l’amenée d’eau potable extérieure, provenant en grande majorité de la Région wallonne.

En 2009, le réseau de distribution avait une longueur de 2.240 km.

La qualité du contrôle de l’eau, la politique de protection des captages et la politique menée pour éradiquer les conduites en plomb font que la qualité de l’eau consommée à Bruxelles est une des meilleures de toute l’Europe, et une des seules gérées entièrement par les pouvoirs publics.

La mise en place d’une tarification progressive et solidaire de l’eau, ainsi qu’une sensibilisation de la population au gaspillage, ont permis une diminution de la consommation d’eau par habitant de 18% depuis 2002, tout en garantissant l’accès à l’eau pour tous. A ce jour, 99 litres d’eau de distribution sont consommées par habitant et par jour (soit moins que la moyenne européenne de 105 l/habitant). Cette performance est d’autant plus remarquable que Bruxelles, de par son rôle de capitale de l’Europe, attire journalièrement un nombre important de visiteurs (1.400.000 d’utilisateurs pour 1.100.000 d’habitants) : touristes, navetteurs,…dont la consommation est incluse dans le chiffre ci-dessus.

Le Plan de Gestion de l’Eau, adopté en juillet 2012, devrait encore renforcer ces tendances.